topblog Ivoire blogs

03/05/2013

Manifestation au Camp des réfugiés ivoiriens au Togo: Dans gendarmes battent la porte-parole

Gogoua Elisabeth, Réfugiés ivoiriens au TOGO, HCRMme Elisabeth Gogoua, la Présidente et Porte-parole des réfugiés ivoiriens au Togo a été battu par des gendarmes togolais après son intervention, la veille sur la webradio La Voix de la Résistance Africaine (VRA). Mme Gogoua n’a pas manqué de dénoncer le manque de nourriture depuis plusieurs mois dans les camps, lors de l’émission de la VRA consacré à mobiliser des ressources pour venir en aide aux réfugiés ivoiriens vivant au Togo.

Le lendemain jeudi 2 mai 2013, des gendarmes togolais font une irruption dans le Camp d’Azepozo où les réfugiés ivoiriens manifestaient Contre l’arrêt de la distribution de vivres par le HCR-TOGO.

Selon des témoins, les gendarmes ont chargé les réfugiés manifestants. « Ils ont saisi Madame Gogoua, ils l’ont frappée jusqu’à ce qu’elle perde connaissance. Notre vie est menacée ici », a déclaré une manifestante.

Aux dernières nouvelles, Madame Gogoua a été évacuée dans une clinique pour recevoir des soins d’urgence.

Il est important de ne pas faire l’amalgame entre les citoyens togolais qui compatissent généralement aux douleurs des réfugiés ivoiriens, et le  régime Faure Eyadema qui martyrise les réfugiés ivoiriens vivant au Togo, avec la complicité de son ami Dramane Ouattara dans le but de les contraindre à un rapatriement forcé.

Vidéo des faits : 

 

On moment où nous mettions cet article en ligne, ce vendredi 3 mai 2013, l'Armée togolaise vient d'incendier le Camp des réfugiés ivoiriens d'Avepozo à Lomé au Togo. Les réfugiés sont traînés par l'armée togolaise hors du camp pour des destinations inconnues.

08:05 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

que Dieu retablisse la Présidente pour qu'elle reprenne le combat au devant des refugies au togo. Effectivement alino tu as bien parlé, il ne faudrait pas melanger cabris et brébi. On ira jusqu'au bout.

Écrit par : meless lasme arsene | 03/05/2013

Les commentaires sont fermés.