topblog Ivoire blogs

26/04/2013

Le Canard enchaîné cible le silence de la France sur les exactions commises en Côte d’Ivoire

FRCI, Ouattara, "Le régime Ouattara? Motus français et défense d’Ivoire": dans un article paru en page 5 du Canard enchaîné daté du mercredi 6 mars, J.-F. J. (Jean-François Julliard) s’indigne du fait que toutes les exactions commises sous le régime de Ouattara depuis le 11 avril 2011 et dénoncées par Amnesty International dans son rapport 2013 n’aient fait l’objet d’aucune réaction du Gouvernement français : "De graves violations des droits humains" , des centres de détention et de torture secrets, des exactions de groupes paramilitaires armés par l’Etat, des crimes de guerre impunis. Tous ces hauts faits à l’actif de partisans du président ivoirien Ouattara, décrits dans un rapport d’Amnesty International paru le 27 février, n’ont pas suscité la moindre réaction de la France. (…)

Depuis plus de dix-huit mois, les forces armées régulières contrôlent le pays. Et le rapport d’Amnesty cite de nombreux cas d’exactions à leur passif, comme l’attaque, en juillet 2012, du camp de Nahibly, dans l’ouest du pays qui "s’inscrit dans le contexte des crimes contre l’humanité ". (…)

 

Et lorsque des ressortissants français sont concernés…

"Apathie identique de la France au récit des exploits accomplis par les partisans de son protégé. Certaines victimes possèdent pourtant un passeport tricolore, comme l’économiste Ibrahim Massaga, détenu depuis un an à Abidjan, au mépris de tous ses droits, ou Michel Gbagbo, fils de l’ex-président et de sa première épouse française. Ce scientifique sans activité politique est emprisonné depuis avril 2011. Peu après la parution du rapport, la justice française a désigné un magistrat pour faire la lumière sur le traitement qu’il subit depuis deux ans. Hélas pour le prévenu, son délit de patronyme est irréfutable… "

 

Consulter le rapport d’Amnesty International

 

Source: Le Canard enchaîné

22:54 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Pour FRANCOIS Hollande qui, à sa prise de fonction,avait stigmatisé la colonisation,ce qui se passe en Côte d'Ivoire relève d'un simple fait divers.On peut tuer, emprisonner ,édterminer tout un peuple,cela n'a aucune espèce d'importance.Il avait pris son parti depuis longtemps:"GBAGBO est infequentable"disait-il

Écrit par : lewouei | 27/04/2013

Les commentaires sont fermés.