topblog Ivoire blogs

17/04/2013

CarterIII à Ouattara: "La réconciliation nationale dépend des progrès vers une justice impartiale"

CarterIII, US ambassadorABIDJAN - Les Etats-Unis ont appelé mercredi le gouvernement ivoirien à tenir sa promesse de lutter contre l’impunité et d’assurer une "justice impartiale" concernant les crimes commis durant la crise postélectorale de 2010-2011, qui avait fait 3.000 morts.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a affirmé "que toutes les personnes responsables de crimes graves devraient être traduites en justice et qu’il n’y a pas de place pour une culture de l’impunité ou une justice des vainqueurs en Côte d’Ivoire, a déclaré l’ambassadeur américain en Côte d’Ivoire, Phillip Carter III.

"Le gouvernement à tous les niveaux devrait tenir cet engagement", a souligné M. Carter III, dans un discours prononcé dans la capitale politique Yamoussoukro et diffusé par ses services.

"Des violations des droits de l’Homme et des crimes de guerre ont été commis par les deux camps impliqués dans le conflit" mais "à ce jour, à l’exception de quelques soldats du rang, toutes les personnes détenues et inculpées pour leur rôle dans la crise postélectorale sont issues d’un seul camp du conflit", a déploré le diplomate.

"La réconciliation nationale dépend des progrès vers (...) une justice impartiale", a-t-il insisté, appelant aussi Abidjan à "poursuivre sa coopération avec la Cour pénale internationale" (CPI).

Le régime ivoirien est régulièrement accusé par des ONG internationales et ses détracteurs de pratiquer une "justice des vainqueurs", du fait que le camp de l’ex-président Laurent Gbagbo est le seul ciblé par la justice ivoirienne, alors que des figures de la mouvance pro-Ouattara ont aussi été accusées de crimes graves durant la crise.

Arrêté en avril 2011, Laurent Gbagbo est détenu à La Haye par la CPI, qui le soupçonne de crimes contre l’humanité. Fin 2012, la Cour a rendu public un mandat d’arrêt contre son épouse Simone Gbagbo, détenue dans le nord de la Côte d’Ivoire, mais le gouvernement ivoirien n’a pas encore donné suite.

Source: AFP

22:17 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Carter 3 on s'EN FOU DE TOI NOUS OVAJAB,C'EST VOUS QUI AVEZ CREER TOUTES CES HISTOIRES MAIS NOUS ALLONS VOUS MONTRER QUE YA PAYS ET PAYS ON NE TOUCHE PAS A LA COTE D'IVOIRE.

Écrit par : deto75@hotmail.fr | 18/04/2013

Carter, ta ouvert ta bouche tres tres tard, mais vaut mieux tard que pas du tout, et c tres grave, ta couvert dramane alassane et son dozolande, depuis pk c maintenant que tu ose? Carter tes aussi nul que Obama et bandes de voyous de Sarkozy et consors, c LE PRESIDENT GBAGBO qui a gagné les elections presidentiel en COTE D IVOIRE et non le pere de la rebellion armée et son dozolande,

Écrit par : fatoumata | 21/04/2013

Les commentaires sont fermés.