topblog Ivoire blogs

08/04/2013

MOT D’ORDRE DE GRÈVE des Enseignants de Côte d'Ivoire du 08 au 19 avril 2013


Grève ISEF, enseignants ivoiriens
Camarade, le 09 février 2013, tu as suspendu ta grève qui devait courir en greve.jpglogiquement jusqu’au 15 février 2013 pour permettre au gouvernement et à tes responsables syndicaux de discuter sereinement afin de trouver des solutions à tes préoccupations.



Tes revendications initiales étaient :

1. Le paiement des 25% restant du reliquat des effets financiers de la bonification indiciaire;

2. Le paiement des 25% restant du reliquat des effets financiers du reclassement des professeurs de l’enseignement secondaire général, technique, professionnel et assimilés;

3. Le paiement des 25% restant du reliquat des effets financiers du reclassement des conseillers de l’enseignement préscolaire, primaire et assimilés;

4. Le paiement de la dernière tranche du rappel de CAP des sessions 1988 à 1992 d’un montant de quatre (04) milliards ;

5. Le paiement du rappel des arriérés de l’indemnité contributive aux logements des instituteurs ;

6. Le paiement du rappel des arriérés des effets financiers de la bonification indiciaire des instituteurs ;

7. Le paiement des arriérés des effets financiers du reclassement des conseillers du préscolaire, du primaire et des enseignants du secondaire général, technique, professionnel et assimilés .



De graves atteintes à la liberté syndicale ont été observées pendant cet arrêt de travail, à savoir :

- Les arrestations et condamnations arbitraires,

- La suspension des précomptes à la solde au profit des syndicats et le gel des avoirs des syndicats,

- Les mutations arbitraires et limogeage des responsables syndicaux de leur poste,

- Les ponctions salariales en pleine négociation, etc. …



L’ISEF a ajouté à ces points de revendication :

1. Le reversement immédiat des ponctions faites en pleine négociation sur les salaires des enseignants en mars 2013;

2. Le reversement immédiat des cotisations des organisations syndicales ;

3. La levée de la suspension des précomptes au profit des organisations syndicales ;

4. L’arrêt immédiat des mutations arbitraires et autres sanctions et menaces à l’encontre des enseignants syndicalistes;

5. L’arrêt des poursuites judiciaires et la levée des condamnations des enseignants syndicalistes ;



Suite à l’échec total des négociations du vendredi 05 avril 2013 avec le Premier Ministre, l’ISEF reconduit sa grève de 10 jours renouvelable suspendue le 09 février 2013, pour compter du lundi 08 avril 2013 à 7 heures 30 au vendredi 19 avril 2013 à 18 heures.

A cet effet Camarade, pendant cette période, tu dois :

Observer le piquet de grève sur ton lieu de travail,

T’abstenir de toute activité pédagogique, même dans le privé,

Eviter de céder aux pressions, provocations et intimidations d’où qu’elles viennent,



Mot d’ordre de grève du lundi 08 avril 2013 au vendredi 19 avril 2013

T’informer régulièrement et uniquement auprès de tes responsables locaux et nationaux qui sont les seuls habilités à te donner des informations fiables,

Faire vivre la lutte en participant aux cotisations qui seront levées à cet effet,

Eviter de t’inscrire sur une quelconque liste ouverte dans les établissements,

Convaincre tous(tes) les enseignant(e)s de rester à la maison.

Les coordonnateurs locaux de l’ISEF sont tenus :

- De faire respecter de façon ferme le mot d’ordre ;

- D’organiser des rencontres régulières avec les Secrétaires Généraux des syndicats membres de l’ISEF afin d’assurer le succès de cette action ;

- D’informer la direction de l’ISEF de toute situation découlant de cette grève.

Camarade, la réussite de cette action, mais surtout la satisfaction totale de nos revendications dépend de ta détermination.


Fait à Abidjan, le 07 avril 2013

Mot d’ordre de grève du lundi 08 avril 2013 au vendredi 19 avril 2013

Source: Abidjan Cotedivoire

13:17 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Voilà ce qu!on attendait.

Écrit par : Koffi koliabô. | 08/04/2013

Le mot d'ordre largement suivi à akoupé.

Écrit par : Koffi koliabô. | 08/04/2013

Les commentaires sont fermés.