topblog Ivoire blogs

26/03/2013

Toho David, pauvre instituteur retraité, prétendu financier des combattants de l'Ouest, à la DST

Toho David, instituteur arrêtéDans la mouvance des derniers combats entre des inconnus armés et les FRCI, dans les villages du département de Bloléquin, les FRCI ont entamé une vague d’arrestations rapportées par la presse ivoirienne le vendredi 22 mars 2013. Au nombre des civiles arrêtés, on a M. Toho David, un instituteur à la retraite, originaire de la petite Sous-préfecture de Tioly.

Selon des sources proches de sa famille, M. Toho David a appris qu’il était recherché par les éléments  FRCI basés à la nouvelle sous-préfecture de Tioly. Ne se reprochant rien, l’instituteur retraité s’est rendu lui-même dans le camp des FRCI pour qu’on lui dise ce qu’on lui reproche. C’est là qu’il a été surpris d’apprendre qu’il serait le financier des combattants armés qui sévissent dans le département de Bloléquin.

Toujours selon nos sources, cette accusation farfelue a, d’abord, fait rire le pauvre instituteur qui n’a pas manqué d’étaler ses difficultés financières à ses accusateurs. Mais les FRCI ont mis M. Toho David aux arrêts, non sans le brutaliser pour l’obliger à avouer des prétendus noms de combattants qu’il aurait financés. Depuis ce jour, la famille de l’instituteur Toho David n’a plus de nouvelle de lui.

Ce mardi 26 mars 2013, des sources introduites annoncent le transfert et l’incarcération de l’instituteur retraité Toho David de Tioly à la DST à Abidjan.

M. Toho David, le nouveau détenu de la DST, est marié et père de 15 enfants. Ces derniers se retrouvent sans aucune ressource et dans l’inquiétude, eu égard à ce que les FRCI pourraient faire subir à ce civil innocent arrêté sans aucune preuve.

19:14 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Xa frise le ridicule la.
Pendant ke le sieur Amade Ouremi regne en maitre absolut sur le mont peko et defie mm l'autorite de letat, cest un pauvre institeur demuni kon arrete.
Pfff nimporte koi ce regime de dozos et de mecano analphabetes la

Écrit par : Fdebronze | 26/03/2013

Les commentaires sont fermés.