topblog Ivoire blogs

23/03/2013

Bloléquin : Le village Petit-Guiglo attaqué à l'arme lourde, 6 morts et des cases brulées dans les échanges de tirs

Frci, Ouest, Petit-guigloBloléquin, 23 mars 2013/// Le village Petit-Guiglo, situé à 5 km du fleuve Cavally dans le département de Bloléquin, a été attaqué à l’arme lourde à 3h du matin, dans la nuit du vendredi 22 au samedi 23mars 2013, par des inconnus armés, a-t-on appris auprès des témoins résidents dans ledit village.

"A 3h du matin, on a entendu des tirs à l’arme lourde du côté du poste de sécurité tenu par des éléments de FRCI. L’attaque était si violente que des cases ont pris feu dans les échanges de tirs de mortiers" a déclaré un témoin joint au téléphone.

"Le village est resté sous le contrôle du commando inconnu jusqu’à l’aube, et ils sont fondus dans la broussaille. C’est le matin qu’ont a constaté que six (6) éléments FRCI du poste de sécurité du village ont été tués dans les combats" précise notre interlocuteur.

"Les renforts des FRCI qui ne se sont amenés qu’à 8h ont commencé à accuser les populations autochtones Guéré d’être les complices des assaillants. C’est inacceptable qu’on nous accuse d’avoir attaqué notre propre village"  a déploré un autre témoin du village.

"Pour le moment, des populations ont préféré quitter Petit-Guiglo en attendant que les suspicions cessent et que la confiance et le calme total reviennent. Certains sont allés s’abriter dans la nouvelle Sous-préfecture de  Tinhou, d’autres dans la brousse. C’est un village encore sous le choc eu égard à la violence de cette attaque" a réagit un jeune du village au téléphone.

 

Pour rappel, les 14 et 16 mars 2013, respectivement Zilebly et Tiobly, deux autres localités  du département de Bloléquin ont été attaqué. Europe1 dévoilait que ces dernières attaques étaient l’œuvre de " dozos, chasseurs traditionnels ". Voir l’article de Europe1

La presse proOuattara avait annoncé récemment l’arrestation des cerveaux des nouvelles attaques de l’Ouest ivoirien. Mais hélas ! Les attaques des villages continuent.

17:29 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.