topblog Ivoire blogs

10/01/2013

Drame du Plateau, KOUA Justin dénonce: "Ouattara construit sa gouvernance sur des fondamentaux sataniques"

Koua Justin, JFPIREACTION DE LA JEUNESSE DU FRONT POPULAIRE IVOIRIEN RELATIVE A LA TRAGEDIE DE LA SAINT SYLVESTRE A ABIDJAN-PLATEAU

Dans l’attente des enquêtes diligentées par le régime de Monsieur Dramane Ouattara, la Jeunesse du Front Populaire Ivoirien s’est imposé le silence suite au drame survenu le 1er Janvier 2013 au Plateau. Lequel silence consistait à chercher à cerner les véritables causes qui ont conduit de façon gratuite et malsaine à la tuerie de certains de nos concitoyens et occasionné plusieurs blessés.

Nous venons rompre ce silence après la publication des résultats d’enquêtes  faite par le procureur d’Abidjan. En effet, le procureur d’Abidjan énonce pour principales causes de ce drame :

-          L’insuffisance des éléments des forces de l’ordre déployés pour la sécurisation des lieux et des citoyens ;

-          Le manque d’éclairage suffisant des voies empruntées par les citoyens ;

-          Etc …

Après donc ces conclusions, bien qu’insuffisantes du procureur, la Jeunesse du Front Populaire Ivoirien voudrait relever la volonté non manifeste, mais avérée, du régime de Monsieur Dramane OUATTARA de  maintenir notre pays sous la domination du diable. En effet, pour consolider son pouvoir illégitime, impopulaire et illégal, Monsieur Dramane OUATTARA croit nécessaire de pactiser avec Satan.  Son régime construit donc sa gouvernance sur des fondamentaux sataniques. Et chaque jour, pour satisfaire les désirs du diable, le peuple ivoirien est livré à la mort par des mécanismes dont seul le régime a le secret.  Face à de telles pratiques diaboliques,

1-      La Jeunesse du Front Populaire Ivoirien rappelle, à toutes fins utiles, qu’on ne peut pas bâtir les fondamentaux de la gestion d’un Etat sur des incantations sataniques.

 

2-       La Jeunesse du Front Populaire Ivoirien refuse que les ivoiriens soient sacrifiés pour que leur sang serve à consolider un régime fasciste.

 

3-       La Jeunesse du Front Populaire Ivoirien invite urgemment le régime de Monsieur Dramane OUATTARA à renoncer spirituellement aux pactes noués avec Satan pour éviter qu’en chaque début d’année le sang des ivoiriens coule inutilement.

 

4-      La Jeunesse du Front Populaire Ivoirien exige du régime de Monsieur Dramane à tirer toutes les conséquences d’un tel pacte satanique qui n’honore pas notre pays et qui continue d’engendrer des morts en décidant courageusement :

 

a-      De la démission sans délai de Monsieur HAMED Bakayoko. Ce dernier, contrairement aux conclusions de l’enquête du procureur montrant une insuffisance des éléments des forces de l’ordre dans l’encadrement des sites et des citoyens, s’est heurté à la vérité en affirmant avoir déployé plus de cinq cent éléments pour la sécurité. Sa responsabilité personnelle étant engagée dans la survenue de ce drame, il doit être démis de ses fonctions sans aucune forme de procédure.

 

b-      De la démission de Monsieur BEUGRE Mambé pour n’avoir pas pris les dispositions intelligentes et appropriées pour l’organisation d’un tel futile spectacle.

 

5-      La Jeunesse du Front Populaire Ivoirien voudrait porter à la connaissance du régime de Monsieur Dramane OUATTARA qu’elle utilisera tous les moyens démocratiques pour  préserver la vie des ivoiriens.

 

 Elle se tiendra  au côté de ces familles dignes dont les siens ont trouvé la mort ce jour du 1er Janvier 2013 dans des circonstances dont seul le régime de Monsieur Dramane OUATTARA à le secret.

Elle s’incline devant la mémoire des victimes du régime de Monsieur Dramane OUATTARA  et saura leur apporter le réconfort nécessaire au nom de la dignité et de la souveraineté de notre pays.

Pour se faire, elle invite les ivoiriens à s’armer de courage pour briser tous les liens sataniques noués par le régime de Monsieur Dramane OUATTARA afin que nous retrouvions la paix, la liberté et la prospérité. Depuis l’avènement de Monsieur Dramane OUATTARA au pouvoir par l’entremise des bombes françaises, le sang ne fait que couler dans notre pays. Trop c’est trop.

Cette année 2013, après la résistance menée pendant les années écoulées, la Jeunesse du Front Populaire Ivoirien engagera la Révolution pour libérer notre pays.  La Révolution se mènera dans tous les domaines, aussi bien physique que spirituels. Adviendra que pourra !

La Révolution ou la mort, nous combattrons !

                                                                                            Pour le BEN de la JFPI

                                                                                      Le secrétaire National par intérim

                                                                                          Le Camarade KOUA Justin

09:44 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Hé! vous commencez à mélanger spiritualité (religion) et politique.
Juste pour rire. Car il en faut quand l'heure est aussi grave.
Ce sera d'ailleurs la critique que porteront à cette déclaration, certains esprits bornés qui se sont faits des cloisons étanches entre les différents secteurs de la vie des hommes, ici bas. Certains mêmes de votre camp pourraient ne pas cautionner cette sortie courageuse. Ce n'est pas grave. Ce qui l'est en revanche, c'est qu'ils ne prennent pas le temps de comprendre et qu'une fois de plus, de leur toge de savants, ils se montrent plus virulents dans les attaques des "leurs" que de raison.
Nous vivons des moment exceptionnels dans la vie de notre nation, nous vivons des situations inédites et tout le monde y va de son analyse. Ceux qui sortes des sentiers battus et qui voient et explorent des pistes inédites et qui les assument sont-ils les moins intelligents et les moins courageux?
Toute considération mise à part, qu'un groupe se réclamant officiellement d'un partie politique fasse une telle déclaration, cela dénote tout simplement du courage et du sens de la responsabilité. Ce faisant, ils se font le porte voix de tous ceux qui murmurent ces vérités dans les chaumières. Et, ce n'est pas la moindre chose quand on se réclame d'un partie populaire.

Cependant, renoncez à l'idée que cet homme s'arrêtera en si bon chemin. On ne change pas sa nature.
Mais, c'est déjà bien de commencer à voir et à dénoncer. La bonne thérapie ne commence-t-elle pas par un bon diagnostic?
Que DIEU bénisse notre peuple.

Écrit par : Epiphanie Sanseu | 10/01/2013

Les commentaires sont fermés.