topblog Ivoire blogs

01/01/2013

Abidjan: Des cendres brûlantes de feux d’artifices se répandent sur une foule, la débandade fait 98 morts.

Bousculade à Abidjan, FRCILe bilan de ce qui convient d’appeler "Saint Sylvestre noire d’Abidjan" s’est alourdi le mardi 1er Janvier 2013 soir : "98 morts", selon des sources médicales.

Selon des participants, le drame est survenu aux environs de 01 heure du matin, lorsque  "des cendres brulantes ont commencé à se répandre sur les gens au niveau du Stade Félix Houphouët Boigny et de l’Assemblée Nationale".


Cendres chaudes, feux d'artifices"Les gens ont commencé à courir pour venir vers nous. Mais malheureusement, les FRCI avaient barré la voie qui monte du Stade Félix Houphouët Boigny au niveau de la Résidence ATTA, avec des troncs d’arbres. On ne savait pas où aller. Les gens ont commencé à nous piétiner" a affirmé un témoin retournant à Trechville, quartier sud d’Abidjan, après les feux d’artifices.

 

"Dans la bousculade des personnes ont été piétinées et étouffées par la foule", a déclaré le lieutenant-colonel Issa Sako des Sapeurs Pompiers

Qui a bien pu manipuler ces feux d’artifices dont la combustion a produit des cendres chaudes? Pourquoi les FRCI ont-elles barré la voie principale de sortie avec des troncs d’arbres en ce jour de grande affluence au Plateau? Autant de questions qui ont besoin d’être élucidées.

Au lieu de s’y atteler, le régime Dramane Ouattara a déjà pris un raccourci selon lequel "cette monstrueuse bousculade a été provoquée par des petits voleurs"

 

bousculade, FRCI, Feux d'artifices


Les chaussures et vêtements des victimes au lieu du drame.






De toute évidence, 2013 commence mal avec un triste réveillon de Saint sylvestre à Abidjan. Les personnes venues assister aux feux d’artifices du nouvel an et aux jeux de lumière installée au Plateau (quartier des affaires d’Abidjan) par le régime Dramane Ouattara, ne rentreront jamais à la maison pour 98 d’entre elles. 

21:38 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.