topblog Ivoire blogs

24/12/2012

ONUCI Fm: Gnamien Konan enterre les revendications salariales des Ingénieurs et des techniciens supérieurs

Gnamien konanLe régime de Ouattara a décidé d’enterrer les revendications d’amélioration de conditions de vie et de travail des Ingénieurs, des techniciens et des agents interministériels de la Fonction Publique de Côte d’Ivoire. A la suite du conseil des Ministres du mercredi dernier qui avait annoncé en grande pompe des augmentations salariales, le ministre de la Fonction publique Gnamien Konan a accordé une interview à la Radio onusienne ONUCI FM. Interview au cours de laquelle le Ministre de Dramane Ouattara a circonscrit l’enveloppe de 42 milliards à une catégorie de fonctionnaires en omettant les Ingénieurs, les techniciens et les agents interministériels, qui avaient pourtant leurs revendications dans les tiroirs des services de la Fonction Publique.

Un extrait de l’interview :

Onuci Fm : Quels sont les corps qui sont concernés par les 42 milliards F Cfa?

Gnamien Konan : Il s’agit des enseignants du secondaire, des instituteurs, des enseignants du supérieur, du personnel de la Santé, de la Justice, magistrats et personnels des établissements pénitentiaires, des douaniers, des agents des Eaux et forêts, du Transport, des agents des affaires maritimes et portuaires, et des affaires étrangères en ce qui concerne le nouveau statut du corps diplomatique.


 

Pour rappel, le syndicat des Ingénieurs de la Fonction Publique (SYNIFOPCI) avait engagé en 2008 des négociations avec le gouvernement issu des accords politiques de Ouagadougou. Après avoir conduit deux(2) mouvements de grève, avec succès, le Ministre de la Fonction publique était entré en négociation avec le SINIFOPCI.  Les accords conclus étaient une augmentation salariale des Ingénieurs et des techniciens supérieurs, selon les grades et les catégories assortis des documents signés par les représentants du Ministère et les responsables syndicaux du SYNIFOPCI. Ainsi donc :

·         - les Ingénieurs de grade A4 devaient recevoir, en plus des 160.000FCFA, une majoration de 230.000FCFA;

·         - les Ingénieurs de grade A3 devaient recevoir, en plus des 150.000FCFA, une majoration de 150.000FCFA;

·         - les Techniciens supérieurs, Assistants de Productions Végétales et Animales (APVA) et les MPVA devaient recevoir une augmentation de 100.000FCFA à 120.000FCFA, selon les corps. 

 

Les documents desdits accords, conjointement signés par les différentes parties, ont été remontés par les services du Ministère de la Fonction Publique au Ministère de l’Economie et des Finances pour validation budgétaire avant la prise du Décret Présidentiel.

 

 

Voilà que le nouveau pouvoir d’Abidjan a jeté aux oubliettes ce dossier, au grand mépris de la continuité de l’administration. En attendant que les pluies de 42 milliards abreuvent les  fonctionnaires élus, les oubliés tels que les Ingénieurs, les techniciens supérieurs , les APVA, les MPVA et autres devront tirer le diable par la barbe avec leurs salaires de misère bloqués depuis des décennies par les soins du premier ministre d’Houphouët d’alors, et qui par miracle est aujourd’hui au pouvoir. Pauvres Ingénieurs  de la Fonction Publique!!!!

 

12:05 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.