topblog Ivoire blogs

21/12/2012

La brigade de Gendarmerie de Toit–Rouge à Yopougon attaquée par un commando, à 03h du matin

Attaque gendarmerie de Toit-RougeIl était 03h du matin, lorsque les populations des quartiers Koweit et Toit-Rouge de Yopougon furent tirées de leur sommeil par des détonations d’armes lourdes et de Kalachnikov. Les combats entre les FRCI et un commando non-identifié ont continué jusqu’à 5h du matin dans la nuit du jeudi 20 au vendredi 21 décembre 2012.

"Les tirs proviennent de la brigade de gendarmerie et même du commissariat du 19ème arrondissement. On ne peut pas dormir et les enfants pleurent lorsque les combats se rapprochent de la maison" a témoigné au téléphone un habitant dont la maison se situe entre la gendarmerie et ledit commissariat.

"Les deux(2) grandes rues du quartier, à savoir le boulevard de Koweit jusqu’à la gare lagunaire de SOTRA et la voie de Toit-Rouge CIE qui relie la Brigade Anti-émeute (BAE), la brigade de gendarmerie et le commissariat du 19ème Arrondissement sont désertes" a affirmé un fonctionnaire qui tentait d’accompagner son épouse à la maternité.

"Les tirs sporadiques se faisaient entendre dans tout le quartier, vers 5h du matin. Toute ma famille priait Dieu. C’était une très longue nuit" a relaté une gérante de restaurant. Le bilan n’est pas encore connu, mais une chose est sure, les FRCI continuent encore à fouiller les ruelles à la recherche d’éventuels assaillants qui certainement sont très loin déjà. Les pauvres populations civiles de yopougon Toit-Rouge et Koweit vont devoir subir le courroux de renforts qui continuaient de venir jusqu’à 5h du matin.

Pour rappel, Yopougon Toit-Rouge et Koweit ont été les derniers bastions des résistants proches de Gbagbo à tomber pratiquement un mois après le 11 avril 2011. Ils ont tenu tête aux FRCI jusqu’au  5 mai 2011. La prise de Koweit , de Toit-Rouge et de la Base Navale de Locodjro n’a été possible que grâce à l’appui des blindés et hélicoptères de la Force Licorne et de l’ONUCI, le 5 mai 2011.

Les intenses batailles  de cette nuit, à brigade de la gendarmerie relanceraient-elles la série des combats à Abidjan? Là est toute la question.

11:40 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

[les derniers bastions des résistants proches de Gbagbo à tomber pratiquement un mois après le 11 avril 2011. Ils ont tenu tête aux FRCI jusqu’au 5 mai 2011]
plus juste de dire, ...ils ont tenu tête à la coalition internationale occidentalo-africaine (france-onu-frci cedeao)

Écrit par : deyoga | 21/12/2012

Les commentaires sont fermés.