topblog Ivoire blogs

18/12/2012

Complot : Le gendarme Yao N’Gbesso arrêté par les FRCI à Agboville, n’est pas un assaillant.

Hambak, faux complotComme à son habitude, Hamed Bakayoko, ministre de l’Intérieur de Dramane Ouattara a lancé sa communication de faux complots à l’issue de l’attaque des positions des FRCI à Agboville. Hamed Bakayoko a déjà vite fait de brandir comme "des assaillants" les personnes interpellées ça et là à Agboville, après l’attaque des positions des FRCI du 16 décembre 2012.

Parmi ces "présumés assaillants" se trouve le Gendarme Yao N’Gbesso,  en service à la brigade de gendarmerie de Katiola. Il a régulièrement demandé une permission à la hiérarchie en bonne et due forme, la semaine dernière, pour aller rendre visite à ses enfants à Agboville.  Malheureusement pour ce soldat,  les attaques des positions de FRCI dans la localité ont coïncidé avec sa présence à Agboville. Le gendarme, qui après son séjour en famille, a emprunté un car de transport public, le dimanche matin pour regagner Abidjan et ensuite Katiola, son lieu de service. Il  a été interpellé à un poste de contrôle et brandi à la presse comme membre du commando inconnu qui a attaqué Agboville.

Hamed Bakayoko, le "super Colombo" du gouvernement de Dramane Ouattara n’a pas encore fini de surprendre l’opinion dans le bouclage à la vitesse de la lumière de ses enquêtes, avec son lot d'innocents injustement incarcérés. Pauvre Côte d’Ivoire !

11:34 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

qu'espérer d'un inculte

Écrit par : lumière | 18/12/2012

Quelle honte ! Le pouvoir de Dramane brasse du vent ! Tout est dans la figuration, dans la terreur. Malheureusement, ce n'est point ainsi que l'on gouverne un peuple.

Écrit par : St-Ralph | 19/12/2012

Les commentaires sont fermés.