topblog Ivoire blogs

24/11/2012

Grève : Les enseignants de Côte d’Ivoire décidés à aller jusqu’au bout

 

Grève des enseignants de Côte d'IvoireLa grève des enseignants de Côte d’Ivoire, déclenchée le lundi 19 novembre 2012, s’est poursuivie jusqu’au vendredi 26 novembre. Cette grève a gagné en intensité, le Mercredi 21 novembre, avec le ralliement de la Coordination des Enseignants du Secondaire de Côte d’Ivoire (CESCI) au mouvement. 

L’intersyndicale des Enseignants parle désormais d’une seule voix : « Il s’agit d’un reliquat de notre traitement salarial. En 2009, L’Etat avait réglé 85%, mais le reste devait être payé depuis le premier trimestre de 2012, mais les nouvelles autorités nous font tourner en rond » a expliqué un responsable syndical du secondaire. « Nous irons jusqu’au bout » a-t-il ajouté.  

Le Mardi dernier, le SYNEPPCI, un syndicat dissident avait lancé un appel  à la reprise des cours, mais rien n’y fit. Les cours n’ont pas repris, le lendemain. 

« Seule l’intersyndicale est habilitée à décider de la suspension de notre mot d’ordre de grève. Les syndicats corrompus par le gouvernement ont vu que leur appel de reprise de travail a été vain » a rétorqué un enseignant qui a requis l’anonymat. 

De toute évidence, cette grève est dans une lancée de radicalisation dans la mesure où, selon certaines sources, le Gouvernement ne promet payer que 25% de ce qui est  dû aux enseignants. Au moment où nous mettions cet article en ligne, aucun accord n’avait encore été trouvé entre le Gouvernement et l’Intersyndicale représentée par MM. Mesmin Comoé et Abonga

 

 

16:21 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Eh Dieu! Tous nos hommes politiques ont été enseignés du primaire au sécondaire jusqu'au supérieur. Pourquoi diantre,ne pas regler leurs problèmes une bonne fois pour permettre à nos petits frères d'avoir la formation adéquate?

Écrit par : Halin Bebel | 24/11/2012

Les commentaires sont fermés.