topblog Ivoire blogs

07/11/2012

Conférence de presse des AD de Cocody face au projet de démolition du Temple

 

Conférence de presse AD cocodyCe mercredi 07 novembre 2012 à 14h20mn, Messieurs Guy Kouadio et Tiahou Georges, tous  Anciens et responsables du comité de Construction de l’Eglise des Assemblées de Dieu de Cocody, ont animé une conférence de presse relative au litige foncier qui oppose cette Eglise au Ministre Cissé Bacongo de l’Enseignement Supérieur.

Les conférenciers ont, d’abord, tenu à présenter à la presse les différents documents fonciers ainsi que les étapes de leur obtention  auprès de l’administration ivoirienne. "Nous avons suivi toutes les étapes requises, depuis l’époque du Président Houphouët, pour aboutir à l’obtention du titre foncier qui donne, à notre église, le droit de propriété des 31.000m2 " a déclaré l’Ancien Guy Kouadio. "Et au regard des textes qui régissent le domaine foncier urbain, le titre foncier est inattaquable" a-t-il argumenté.

"Quand nous avons rencontré le Ministre Cissé Bacongo pour porter à sa connaissance de la démolition de nos biens par des personnes se réclamant de lui, il s’est dit surpris des actes posés en son nom" ont témoigné les conférenciers.

 En fait, il s’agit d’un double jeu d’irresponsabilité auquel le Ministre de Ouattara joue dans ce litige foncier. Faire croire qu’il n’est au courant de rien alors que les démolisseurs agissent sur son ordre.

Selon l’Ancien Guy Kouadio, après les incursions destructrices des Caterpillar du Ministre Bacongo, dans le domaine privé de l’Eglise des Assemblées de Dieu de Cocody, les premières estimations chiffrent le préjudice des dégâts causés, depuis mardi 6 novembre, à 16 millions de F CFA.

Il faut préciser que le mercredi matin, les Caterpillar du régime de Ouattara étaient parés devant l’Eglise pour procéder à la démolition du Temple. Mais, des fidèles chrétiens se sont couchés, à même le sol, devant ces engins démolisseurs, jusqu’à l’arrivée des Forces de l’ONUCI qui se sont interposées. Mais les casseurs ont promis revenir les jours prochains.

Temple AD cassé, FRCI, Bacongo

Tout fonctione dans cette affaire comme si les titres de propriété détenus par l'Eglise des Assemblées de Dieu de Cocody ne vallaient rien face à cette machine à démolir. Ainsi va la Côte d'Ivoire sous Dramane Ouattara.

 

 

Le lien de la vidéo des dégâts: http://www.youtube.com/watch?v=wCCdEwHz6pA&feature=player_embedded

19:53 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (3) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

c'est triste et bien dommage puisse Dieu inspirer nos gouvernants à cette allure tout le monde sera bien obligé de faire la politique et pourtant il y en a qui ne veulent soucrire au jeu du politique !!! Dieu est témoin et viendra au sécours de son nom !!! wait and see

Écrit par : Arthur kakou | 07/11/2012

La dévastation continue. C'est une caractéristique essentielle de ce fléau que l'on nous a imposé par les bombes. Son arrivée destructrice dans l'ouragan Sarkozy présageait d'ailleurs de ce qui nous attendait. Nous n'en sommes pas au bout malheureusement. Puisse ces actes servir de leçon et ouvrir les yeux à ceux de nos guides qui se sont abstenus, sous le couvert d'être apolitique, d'instruire leurs fidèles sur ce qui se tramait autour de nous et dans les lieux de cultes d'en face. Aujourd'hui encore ils continuent de s'acoquiner avec ce pouvoir, continuant de maintenir ceux de leurs fidèles qui attendent tout d'eux, sur le chemin de la perte. Que DIEU veille sur notre peuple.

Écrit par : Epiphanie Sanseu | 08/11/2012

Cette fois , il sont aller trop loin. C'est Dieu mm qui s'occupera d'eux

Écrit par : gri | 08/11/2012

Les commentaires sont fermés.