topblog Ivoire blogs

24/10/2012

Massacre de Nahibly, un instigateur pro-Ouattara nommé Yaya Dokouré, identifié et recherché

Nahibly, FRCI criminelYaya Doukouré, alias «Tout petit», est bien l’un des meneurs et instigateurs des massacres perpétrés sur les déplacés internes du camp de Nahibly, le vendredi 20 juillet 2012, à Duékoué. Une expédition meurtrière qui à fait plus de 200 morts, au cours de laquelle de nombreux réfugiés ont été sommairement fusillés ou brûlés vifs, jetés dans des puits, ou enterrés à la hâte dans des fosses communes. Ce tortionnaire n’est pas à son premier forfait. Selon des informations dignes de foi, «Tout petit», parti de son lieu de résidence à Williamsville, est passé par Abobo avant de louer ses services à la rébellion armée depuis 2010, notamment pendant la guerre postélectorale. Chef d’orchestre d’un groupe de combattants, il s’était cyniquement illustré par l’exécution sommaire de plusieurs infortunées personnes à des barrages dressés à Abobo. Après la prise du pouvoir par Ouattara, il est affecté à Duékoué par ses responsables d’Abidjan. Sur la base de nombreux témoignages relayés par les rescapés, deux soldats en poste au moment de l'attaque du camp de Nahibly, d'ailleurs recherchés par la justice, ont été clairement identifiés par les enquêteurs de la gendarmerie. Si l'on ignore le nom du premier d'entre eux, le second criminel est Yaya Doukouré, surnommé «Tout petit», qui a pris la tangente après ses crimes. S’il est activement recherché par les services des enquêteurs, d’autres sources annoncent que c’est un homme sans matricule, qui arbore chaque jour son treillis estampillé Frci et sa Kalachnikov, à l’instar de plusieurs supplétifs des Frci. Qui ont participé au «nettoyage systématique» du camp, en déportant plus de 200 jeunes Wê à des endroits inconnus, pour ensuite les exécuter et jeter leurs corps dans des puits que les pisteurs ont découverts.

Pour rappel, suite à des découvertes macabres de corps jetés dans un puits, dans les environs de la ville de Duékoué, le mardi 9 octobre 2012, des habitants ont alerté les autorités locales qui, à leur tour, ont saisi l’Onuci. En se déportant sur les lieux, le constat a été que ce puits dans lequel se trouvent plusieurs corps, est un sépulcre de fortune des déplacés massacrés ce triste vendredi 20 juillet. En attendant, «l’exhumation » totale des dépouilles, les fouineurs onusiens sont surtout effarés par la taille de l’hécatombe. Qui estiment, selon un membre de leur délégation, à plus de 200 corps jetés dans ces tombes de fortunes. Corroborant les versions, non seulement de certaines organisations indépendantes, mais aussi de la communauté Wê, par la voix de Bah Tahi François, chef central de Duékoué, qui a fait état de plus de 300 morts et plusieurs dizaines de disparus, après l’invasion des agresseurs. Avec l’évolution de l’actualité sur ces massacres, reste au pouvoir de faire montre de bonne foi, pour que justice soit rendue.

 

Marcel Dezogno in LG Infos

21:32 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

Merci mon frère. Mais permets que je relève deux graves erreurs. Tu dis: "Yaya Doukouré, alias «Tout petit», est bien l’un des meneurs et instigateurs des massacres". C'est une grave erreur à mon sens que de prendre cet homme et tous ces tueurs du massacre de nos frères, qui ne sont que des exécutants, pour des instigateurs. Car les instigateurs, ceux qui ont planifié ce massacre sont à Abidjan et nous le savons tous.
Le deuxième point découle de la première erreur. C'est de croire en une possible bonne foi du pouvoir afin que justice soit faite. Comment honnêtement pouvons nous demander à un commanditaire d'un crime d'instruire le dossier de son propre crime?
Il n'y aura pas de poursuite, et d'ailleurs le ton est donné. La hiérarchie militaire annonce que "tout petit" n'est pas immatriculé et serait donc de ce simple fait, introuvable. Vous vous rendez compte! Un Etat dans lequel l'on réussit à mettre des noms de civils (évidemment non immatriculés) sur la moindre petite brouille, ose affirmer que des individus clairement identifiés auteurs de crimes aussi massifs et odieux seraient introuvables sur cette terre.
Mais là n'est pas le plus grave de l'affaire. Ce qui est effarant c'est de vouloir nous focaliser sur le cas "tout petit" instigateur, pour ne pas faire avancer l'enquête. Car s'il est instigateur, sa disparition bloque évidemment toute évolution car il apparait comme le dernier maillon de la chaine, mais s'il est exécutant, cela change tout. Et la vraie question devient: Tous ceux qui ont exécuté cette macabre entreprise ont-ils disparus? Ce qui nous ouvre d'avantage de pistes. Etant entendu que chacun de ces exécutants pourrait faire remonter les enquêteurs vers les véritables initiateurs et instigateur du génocide de notre peuple, et c'est ce que personne ne veut.
Contentons-nous donc de dénoncer en dansant à la réconciliation et attendons la justice divine. Que DIEU te bénisse. LGSEIGNEUR.blog4ever.com

Écrit par : Epiphanie Sanseu | 25/10/2012

Les commentaires sont fermés.