topblog Ivoire blogs

19/10/2012

Le Manager du Camp d’Ampin: "Aucun réfugié ivoirien n’a arrêté et personne n’a déserté le camp"

Camp d'ampinLe manager du Camp de réfugié d’Ampin au Ghana a apporté un démenti flagrant  aux allégations mensongères de la presse relatives aux réfugiés qui auraient été arrêtés dans ce camp placé sous son autorité. Le journal Daily Guide a fidèlement rapporté ses propos dans sa livraison du jeudi 18 octobre 2012.

 

LES AUTORITES DU CAMP  NIENT LES RAPPORTS DES MEDIAS

Les autorités en charge du camp  des refugiés ivoiriens d’Apaim  non loin de Takoradi ont remis en cause les articles de presse qui disent que les refugiés civils ivoiriens au nombre d’environ 8 000  ont déserté le lieu suite à l’opération pour identification menée par le National Security le samedi 14 Octobre dernier. Elles ont aussi clarifié qu’il n’y a pas  eu d’arrestation dans le camp comme l’ont annoncés les medias. M. Kelly Forson, le manager du camp a dit au quotidien Daily Guide qu’aucun refugié n’a été arrêtés pendant cette opération qui consistait  seulement à extraire les ex-combattants du camp de refugiés civils. « Quand nous avons reçu l’information  selon laquelle  des ex-combattants étaient dans  le camp, nous avons alerté aussitôt la sécurité nationale » a-t-il dit. L’opération s’est déroulée sans heurt et les ex-combattants ont été délocalisés vers un autre site, a confirmé le manager du camp. Aucun refugié civil n’a donc quitté le camp pour une quelconque destination.

 

SOURCE : Emmanuel Opoku, in Daily Guide du 18 OCTOBRE 2012 

00:54 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.