topblog Ivoire blogs

17/10/2012

Après 72h d’affrontements FRCI vs milices pro-Ouattara, le régime négocie avec ses milices d’Abobo

Milices pro-Ouattara d'AboboCe mercredi 17 octobre 2012, la tension est toujours palpable à Abobo, précisément aux alentours de la gare détruite, où jonchent les débris des magasins et ateliers. Les FRCI étaient déployées au round point de la mairie à 9h, a témoigné un habitant qui rejoignait son lieu de service en traversant le théâtre des affrontements.

En marge de ce décor, des sources concordantes font état de rudes négociations qui auraient été engagées avec les milices pro-Ouattara d’Abobo, depuis hier nuit, par le régime de Dramane Ouattara. Le ministre de l’intérieur, Hamed Bakayoko aurait été appelé à donner des coudées franches à ces négociations, eu égard à ses affinités avec les milices d’Abobo, ont précisé les mêmes sources.

Des montants de dédommagement auraient été proposés. "on nous demande d'accepter  100 000F CFA à 300 000F CFA selon l’activité du déguerpi. C'est de la  foutaise, ça ne peut même pas payer la toiture d’un magasin" a réagit un responsable de milice.

Si ces négociations sont avérées, on peut craindre d’autres mouvements de protestations des commerçants des autres quartiers qui ont été déguerpis sans dédommagement, dans le cadre du programme de salubrité urbaine d’Anne Ouloto.

Pour rappel, le lundi 15 octobre 2012, l’opération de déguerpissement des commerçants et des transporteurs de la gare d’Abobo s’est transformée en des affrontements entre des milices pro-Ouattara et des FRCI, faisant 5 morts et plusieurs blessés. 3 ministres de Ouattara ont été pourchassés par les milices armées d’Abobo.

13:09 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.