topblog Ivoire blogs

15/10/2012

Abobo: le déguerpissement des transporteurs et commerçants tourne aux combats. Les émissaires de Ouattara pourchassés


affrontement FRCI vs Commençants, Abobo"Trop, c’est trop, vous êtes vénus au pouvoir pour nous affamer, bandes d’ingrats" s’écriaient les commerçants, les transporteurs, les garagistes et tenants de PME, ce lundi 15 octobre 2012 à 09h au rond point de la gare d’Abobo. Anne Ouloto, Ministre de la Salubrité appuyée par Paul Koffi Koffi, ministre délégué à la défense étaient chargés par le gouvernement de Dramane Ouattara de procéder au déguerpissement des commerçants, chauffeurs, garagistes et autre tenants de PME installés des les environs de la gare d’Abobo pour les amener vers un nouveau site au quartier PK 18.

 "Foutaise !!! Non seulement le nouveau site de PK 18 est exigu, mais il est mal placé" se plaignait, lors des affrontements, un responsable d’un syndicat de transporteurs d’Abobo.

Les chauffeurs, les commerçants et autres tenants de PME ciblés par l’opération de déguerpissement se sont dressés, ce matin, contre les émissaires de Ouattara.  "Les ministres de Ouattara et tous ceux qui les accompagnaient ont été lapidés et pourchassés. Ils se sont abrités dans les locaux de la mairie" a précisé un commerçant très remonté contre cette mesure inique de Dramane Ouattara et ses ministres.

"Vers 11h, les FRCI ont ouvert le feu, provocant une grosse panique. La riposte ne se fit pas attendre. Les FRCI tirent, Commerçants ripostent. Tout le monde est armé ici" a déclaré au téléphone un témoin des affrontements.

Au moment où nous mettions en ligne cet article, un calme précaire régnait à la gare d’Abobo où une forte présence de FRCI était remarquée par des habitants de la commune.

Pour rappel, Abobo a été la commune du "Commando invisible" lors de la crise postélectorale de Novembre 2010. Des armes ont été distribuées par Ouattara à des civils pour en faire des supplétifs aux FRCI. Cette commune poudrière est très crainte par le régime de Dramane Ouattara. Le "commando invisible" se serait-il retourner contre son concepteur? les jours prochains nous situeront.

affrontement frci vs commerçants,abobo

 

15:54 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (4) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

ils n'ont rien vu encore, ils vont payer plus que nous

Écrit par : titi | 15/10/2012

Je vous emprie la côte d'ivoir a besoin de paix maintenent.vous ne trouvé pas que c'est suffisant??trop de vie sont perdus dans cette crise .alors pensé toujour avant d'agir.

Écrit par : Yanky | 15/10/2012

Oui c'est vrais ,sachont aussi qu'on peut pas fair d'oeuf sans cassé d'omolette.
Si le gouvernement ne reagir pas ainssi en prenant des mesures braconnient comment voulez-vous que la commune ce develloppe! moi même je suis un habitant dabobo.
Il faudrai que la mentalité des abobolais change! s'est du desodre a abobo ici sachez celà!

Écrit par : Ahmde ouattara | 15/10/2012

C'est de la mauvaise foi. Les gens jusque là n'ont pas compris que nous devons nous adapter à l'évolution du monde qui aujourd'hui, est une globalisation. Les concernés ont été suffisamment informés qu'il doivent quitter ce lieu.

Alors qu'ils quittent le désordre et la saleté pour s'inscrire dans la propreté, l'ordre et le sens du savoir vivre.

Écrit par : Jean d'Immaculée | 16/10/2012

Les commentaires sont fermés.