topblog Ivoire blogs

03/10/2012

Jean Marc SIMON, ex-Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire : « DOGBO Blé Brunot est un brillant Officier»

Jean Marc Simon ambassaduer de sakozySelon le procureur militaire le colonel Ange Kessy, le tribunal militaire d’Abidjan devrait siéger ce jour à la grande salle de la cours d’appel du Plateau. Selon toute vraisemblance le général de division Dogbo Blé Brunot devrait comparaitre à la barre pour des faits que les nouvelles autorités lui reprocheraient.

 

Pour la circonstance la Radio France Internationale (RFI) à consacrée une partie de sa matinale de ce jour à cet brillant officier. Pour ce faire donc le diplomate Jean Marc Simon ex ambassadeur de France en Côte d’Ivoire pendant la crise post électorale était l’invité pour parler du général Dogbo Blé.

Pour le diplomate Jean Marc Simon "le Général Dogbo Blé est un brillant officier, je crois savoir qu’il est sorti major de sa promotion à Saint Cyr" a-t-il déclaré.

 

Surprenant d’entendre de telles compliments sur le Général Dogbo Blé de la part de l’ex diplomate Français en poste à Abidjan quand on sait qu’il ne manquait aucune occasion, pour traiter de tous les noms d’oiseaux l’ex commandant de la Garde Républicaine jugé trop proche de Gbagbo.

Le diplomate Français durant l’entretien n’était pas du tout avare en compliments, il affirme que "Cet officier aurait pu avoir une brillante carrière, mais il a décidé de suivre le mauvais chemin, certainement pour des raisons ethniques, ou régionalistes". Monsieur l’ambassadeur, permettez moi de vous posez quelques questions : si être général trois étoiles n’est pas avoir une brillante carrière, si être le commandant en chef de la célèbre garde républicaine n’est pas avoir une brillante carrière, alors qu’est ce qu’une brillante carrière pour vous ?

 

Monsieur l’ambassadeur, connaissez vous le rôle de la Garde républicaine ? Connaissez-vous son importance dans le système de défense en Côte d’ Ivoire ? Comme son nom l’indique la Garde Républicaine est un corps de prestige et d’élite de l’armée Ivoirienne. Elle à pour mission de défendre les institutions de la république dont le président de la république est le garant. De cet fait elle assure la surveillance des bâtiments abritant les institutions de l’Etat (palais présidentiels, assemblée nationale, résidence du chef de l’Etat, primature…). Vous-même pendant l’entretien avez reconnu de façon très subtile que le Lundi 04 Avril 2011 le régime du président Gbagbo était encore l’autorité légitime de la Côte d’Ivoire, dans ce cas précis dans quel camp la Garde Républicaine et son Commandant le Général Dogbo devrait se trouver ? Dogbo Blé devait-il être dans le camp de la légitimité (le président légitime) ou celui de l’imposture représenté par le Golf Hôtel ? Il à simplement fait son boulot et celui n’a rien a voir avec des considérations ethno régionalistes. 

Pour conclure le chapitre des compliments, vous avez déclarez que le Général Dogbo Blé était l’officier qui avait dirigé la résistance et la défense militaire d’Abidjan depuis le palais du Plateau, vous l’avez trouvé pugnace. Effectivement le Général Dogbo Blé Brunot comme une certaine nuit du 19 Septembre 2002 à été présent pendant la bataille d’Abidjan, il à fait son boulot, celui pour lequel l’Etat de Côte d’Ivoire lui faisait sa solde chaque mois. Il à défendu la République sous les bombes de l’armée Française et de l’ONU, il ne s’est pas déculotté comme les autres pour se retrouver avec femmes et enfants dans la première ambassade du coin. Dogbo Blé à été un Général courage, il s’est battu dignement et à mérité les étoiles qu’i l portait dignement et fièrement sur ses épaules et cela la République le lui reconnaitra un jour.

Source: La Fumée Blanche, La Page 

05:43 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

C'est pitoyable qu'à cet âge l'on fasse montre d'un manque de sagesse et de cohérence aussi déroutant dans le discours. Pour cet homme donc le seul mérite viendrait de ce que nos chefs militaires se seraient soumis à leur ignominie.
Ah ces européens! Toujours la même suffisance chez ce peuple, se réservant le droit de distribuer les bons et les mauvais points à ceux qu'ils croient leur être inférieurs, ils pensent que nous devons tous attendre leur ok avant de nous mouvoir pour telle ou telle cause. Et quand ce n'est pas le cas comme ici avec le gl Dogbo Blé, c'est que nous sommes perdus, car ayant refusé de suivre la boussole france.
Ainsi GBAGBO est perdu, tous les chefs dignes de notre armée sont perdus Nous verrons bien!

Écrit par : Epiphanie Sanseu | 03/10/2012

Les commentaires sont fermés.