topblog Ivoire blogs

07/09/2012

TSIKATA, Agent de Ouattara et inventeur de pseudo coup d’Etat en préparation au Ghana, traduit devant la Haute Cour de Justice

Tsikata, espion de ouattara, faux complotUn quotidien ghanéen annonçait son arrestation le weekend dernier.

 http://lafriquepuissancemondiale2050.ivoire-blog.com/arch...

 TSIKATA, l’espion au service du régime de Dramane Ouattara vient d’être traduit devant la Haute cour de Justice du Ghana. A en croire aux sources proches du dossier, les autorités ghanéennes entendent tirer au clair cette affaire du pseudo coup d’Etat en préparation au Ghana contre Dramane Ouattara. Le Président Ghanéen SEM John DRAMANI MAHAMA, lors de sa tournée de remerciement s’est voulu rassurant : "Le Ghana ne sera jamais une base arrière à une quelconque attaque contre la Côte d’ivoire". Mais en dépit de cette bonne foi affichée du Chef de l’Etat du Ghana, Dramane Ouattara et son régime continuent de prétendre que les réfugiés politiques d’origine ivoirienne accueillis en terre ghanéenne seraient entrain de préparer un coup d’Etat contre le pouvoir ivoirien. Alors que des sources dignes de foi relatent que Ouattara, à travers son ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko, a monté ce faux complot de toute pièce avec l’aide de leur agent secret TSIKATA, dans le seul et unique but d’extrader les opposants gênants réfugiés au Ghana.   L’affaire TSIKATA, dans son dénouement, permettra de situer une bonne foi pour toute, tous les observateurs de crise ivoirienne, afin que vivent en paix les ivoiriens qui ont fui la Côte d’Ivoire pour sauver leur vie des sanguinaires FRCI, armée tribale de Dramane ouattara.

 

 

ACCRA, L’ESPION GHANEEN DE DRAMANE TRADUIT DEVANT LA HAUTE COUR DE JUSTICE, By Steve Beko

Mr TSIKATA, ressortissant ghanéen mais au service des renseignements ivoiriens a été traduit devant la haute cour de justice ghanéenne. L’on se rappelle que ce monsieur avait avoué aux juges ghanéens qu’il a été recruté par le régime de Ouattara afin d’approcher les personnalités politiques ivoiriennes en exil dans le pays de N’krumah et monter des simulacres de coup d’état pour les conduire dans des guets apens à Abidjan.

 

En conclusion, avec cette affaire qui ressortira certainement lors du procès du Ministre KATINAN Koné, le gouvernement ghanéen détient la preuve que le régime ivoirien est passé maitre dans l’art de monter des faux complots.

  

15:39 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.