topblog Ivoire blogs

31/08/2012

Laurent AKOUN, condamné à 6 mois de prison et 1 an de privation de droits civiques et politiques

Akoun, 6 mois de prisonUn dispositif léger d’un cargo de police garé à l’angle de l’entrée principale de l’Eglise Saint Paul du Plateau. Des gardiens du palais de justice faisant face à un petit attroupement de personnes venues établir des documents administratifs et à qui on refuse l’accès aux bureaux. Telle est l’atmosphère qui prévaut à l’entrée du palais de justice d’Abidjan Plateau où se déroule ce Vendredi 31 août 2012 le procès de Laurent AKOUN, SG du FPI, considéré comme l’aile dure du parti de Laurent GBAGBO. Tout porte à croire que les ivoiriens sont convaincus que le dictateur sanguinaire Dramane Ouattara condamnera l’un des plus farouches opposants à son régime qui a refusé de quitter le pays depuis le renversement de Laurent Gbagbo, le 11 avril 2011.

"Le procureur a requis 5ans fermes contre AKOUN, mais le juge Koné Brahman l’a condamné à 6 mois de prison et 1 an de privation de droits civiques et politiques" avons-nous appris d’un agent du palais. Une dame présente devant le palais pour récupérer un document administratif ne décolère pas : "En Akoun, 6 mois de prison, Policequoi est-ce que moi je constitue une menace pour un procès dont le monde entier connait d’avance le verdict. Je suis là depuis 7h00mn pour prendre mon document requis pour mon voyage. On m’empêche de rentrer" lança-t-elle à l’agent de sécurité sur un ton d’exacerbation.

Pour mémoire, le dimanche 26 août  2012, aux environs 14h00, le Secrétaire Général et Porte-parole du FPI, M. AKOUN Laurent, a été interpellé au corridor de l’entrée nord d’Adzopé, par une dizaine de FRCI commandée par le chef de la brigade de gendarmerie de ladite ville. Depuis cette date, le Secrétaire Général et Porte-parole du FPI, M. AKOUN Laurent est détenu au camp de gendarmerie d’Agban où il a subi des tortures inhumaines, selon des sources proches de la direction du FPI.

 De toute évidence, le régime de Dramane Ouattara dans une parodie de justice s’apprête à mettre sous les verrous, toute la direction du FPI, parti de Laurent GBAGBO.

akoun,6 mois de prison

15:28 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (1) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

La revanche aura lieu coûte que coûte !!! le vent n'a jamais soufflé dans une seule direction !!

Écrit par : ALWAYS | 31/08/2012

Les commentaires sont fermés.