topblog Ivoire blogs

17/08/2012

Côte d'Ivoire: COULIBALY DRISSA revendique les attaques ciblées contre les FRCI

Message de la Révolution Populaire Ivoirienne.

Ivoiriennes, Ivoiriens, frères et sœurs des communautés étrangères vivant en Côte d’Ivoire, voilà plus de dix (10) ans que la Côte d’Ivoire notre héritage commun est dans la tourmente. Attaquée dans la nuit du 18 au 19 septembre 2002, ses fils ont placé leur espoir dans l’élection présidentielle d’octobre et de novembre 2010 pour la sortir des spirales de la violence et réparer les meurtrissures causées par la guerre.

Coulibaly Drissa, FRCI, attaques Malheureusement, le contentieux électoral fut mal traité. Les voies de résolution imposées par la communauté internationale au détriment de la volonté réelle du peuple de Côte d’Ivoire n’ont pas suffi à créer le cadre de paix et de cohésion tant souhaité par les Ivoiriens.

 Depuis l’arrivée de M. Ouattara au pouvoir en effet, la fracture sociale dans le pays n'a cessé de croitre jusqu'à atteindre un seuil d'alarme jamais frôlé auparavant. Le quotidien des populations ne se résumant désormais que par des maux tels que : insécurité, justice des vainqueurs, pauvreté et division.

 De fait, le régime de Ouattara oppose le nord du pays au sud, les ethnies sont dressées les unes contre les autres. Tous les jours les familles assistent à des arrestations arbitraires, des enlèvements, des assassinats par les Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) appuyées par leurs supplétifs dozos. L’oppression et la répression des populations civiles, ainsi que des actes de tortures et de viols s’accumulent sous le regard complice des gouvernants.

 Le régime actuel plutôt que rechercher les conditions devant aboutir à la réconciliation des filles et fils du pays au lendemain de la plus grave crise militaro-politique qu'ait connue le pays, exerce son pouvoir comme dans une situation de belligérance permanente où l'élimination d’un ennemi devient une priorité de gouvernance.

 La situation d’instabilité permanente qui plane sur la tête de chaque ivoirien comme une épée de Damoclès est la conséquence de la crise de confiance née entre gouvernants et gouvernés.

 Aujourd’hui, nos inquiétudes et nos souffrances ont atteint leur paroxysme. C’est pourquoi nous avons décidé de prendre nos responsabilités de peur d’être confronté à un chaos irréversible. Il faut que Ouattara parte. Tel est l’objet de notre lutte. C’est le lieu d’inviter les forces impartiales présentes sur notre territoire à demeurer dans une posture de neutralité. Ce combat, est une bataille ivoiro-ivoirienne et ne saurait être dirigé contre elles.

 Ivoiriens, ivoiriennes, étrangers vivant sur le sol ivoirien, il nous faut retrouver cette Côte d’ivoire de paix, où il fait bon vivre, où tous ses fils et filles, du nord au sud, de l’est à l’ouest, sont réconciliés. Ivoirien, Ivoirienne, jeune, femme, homme, épris de vérité et de justice, cette lutte est la tienne.

 Où que tu sois, quoi que tu fasses, toi qui as attendu patiemment la réalisation de la parole de l’Eternel dans ta vie, dans la vie de ta nation, celle-ci est à son accomplissement. Sois en un instrument puissant. Comme David, le temps est venu pour toi de restaurer ton honneur et ta dignité bafoués, ta liberté confisquée. Rejoins-nous dans la rue jusqu’au départ effectif de Ouattara.

 DIEU NOUS BENISSE ET BENISSE LA CÔTE D’IVOIRE.

POUR LA REVOLUTION POPULAIRE IVOIRIENNE

LE PORTE-PAROLE

COULIBALY DRISSA

Suivez ce lien pour la vidéo: http://youtu.be/h664m5Qlbaw

08:14 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (12) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

merci prr l'infos maintenant la prophetie se realisera et la cote d'ivoire va être liberé courage!!!

Écrit par : abdoul | 17/08/2012

N'existe-t-il pas une alternative à la confrontation avec ses cohortes de morts,de blessés.Je demande aux ivoiriens de tout bord à demander à DIEU la grâce de conformer leur vie à son Evangile.La solution à nos problèmes ne réside pas,à mon humble avis,dans les coups et contre-coups d'état.Nous aimons tous notre pays qui peut-être considéré comme un morceau de kita que chacun veut s'approprier...Ne détruisons pas notre pays!

Écrit par : gustozam | 17/08/2012

@gustozan, Voilà pourquoi il fallait choisir le recomptage des voix que proposait Gbagbo. Mais Dramane ouattara et ses soutiens ont choisi l'option militaire. Cette option militaire appelle d'autres coups de force. C'est un cycle que Dieu seul peut briser.

Écrit par : Alain Doh Bi | 17/08/2012

il fallait chosir le recomptage des voix mais ce mossi et sa fameuse communauté voulait pas la guerre appelle la guerre il est venu nous opposés et pourtant ns vivions ensemble malgré nos differents bords politiques ns n'avons jamais connu cela en ci il fallait kil vienne ns diviser mais il faut le bouter loin de la ci ce mossi.

Écrit par : gbagbadè | 17/08/2012

Vous êtes de véritables lâches si vous voulez faire la guerre laissez les noms dioulas. Pourquoi tu te fais appeler coulibaly drissa au lieu de zadi , guehi ou yapi.

Écrit par : konan yao | 17/08/2012

@Konan Yao, Aurais-tu quelque chose contre les noms des fils du Nord? J'ai relayé le message de Drissa Coulibaly, comme beaucoup de bloggueurs, pas parce qu'il portait un nom de résonnace nordiste, mais parce qu'il est cohérent et clair

Écrit par : Alain Doh Bi | 17/08/2012

Je sui triste d'entendre les comentaires de votre part, des imbecile ke vou etes vs navé pa assez de voi les morts partout. Vous ne savez ke les idiots d'assaillant donnent locasion au frci de netoyer les tous dernier pro-gbagbo. Rester la entrain d'encourager ses ignards d'assaillant.

Écrit par : Alain Doh BI | 17/08/2012

@Pseudo "Alain Doh BI" Vous usurpez mon nom "Alain Doh Bi" pour me traiter "d’imbécile". C’est votre droit. Je suis très fairplay. J’ai publié un message de Drissa Coulibaly. Je suis donc un messager, si vous avez des choses contre le message, adressez-vous à l’auteur. Merci.

Écrit par : Alain Doh Bi | 17/08/2012

pardonnez les gars arrêtez tous ça nous sommes fatigues de la guerre

Écrit par : djedje rigo | 17/08/2012

Croyez vous que vous avez été investi par Dieu pour attaquer vos frères ivoiriens ? L'Afrique ne doit pas passer tout son temps à pleurer ses enfants. Laissez ceux qui sont au pouvoir gouverner pendant les cinq années. Et si vous êtes investi du pouvoir de Dieu, attendez de vous présenter aux élections libres et transparentes.

VOUS NOUS FATIGUEZ

Écrit par : AMADO | 18/08/2012

@AMADO, Dramane Ouattara a été installé par un coup d'Etat, il n'a pas gagné d'élection en Côte d'Ivoire. Ouattara et ses parrains ont choisi l'option militaire là où Gbagbo proposait le recomptage des voix. Aujourd'hui, c'est le chaos, avec des FRCI mécontents qui attaquent partout. Il est évident que Ouattara sera renversé pour qu'une transition en vue d'organiser de nouvelles élections

Écrit par : Alain Doh Bi | 18/08/2012

fuck you!

Écrit par : yammo | 19/08/2012

Les commentaires sont fermés.