topblog Ivoire blogs

31/07/2012

Universités publiques : après la flambée des frais d’inscription, les chambres passent à 360.000FCFA/an

Après avoir promis des pluies de milliards sur tous les toits, voici qu’une fois au pouvoir, Dramane ouattara a décidé de faire souffrir les ivoiriens et précisément les parents d’élèves. Comme si les massacres réguliers de populations ne suffisaient pas au "boucher de Duekoué", il vient de majorer le lourd fardeau de la misère déjà éprouvant.

De sources concordantes proches des Centres Régionaux des Œuvres Universitaires (CROU), Dramane Ouattara vient de fixer les prix de la chambre en cité universitaire à 30.000FCFA/mois contre 3.000FCFA/mois sous Gbagbo. Un étudiant vivant en cité devra donc débourser annuellement la somme de 360.000FCFA. C’est la mise en œuvre de programme "ADO solutions", zut ! "AO solution", puisse qu’il a officiellement renié son patronyme "Dramane".

Rappelons que, la semaine dernière,  les frais d’inscription ont été fixés à 100.000CFA , 200 000FCFA et 300.000CFA pour les étudiants respectivement en Licence, Maîtrise et Doctorat. Ainsi donc arithmétiquement, tout étudiant désireux de continuer les études universitaires en Côte d’Ivoire et qui, en plus, veut rester en cité pour mieux s’y consacrer devra payer au moins 460.000FCFA, sans les fournitures scolaires et autres besoins académiques.

Bien sûr, Dramane Ouattara et ses "rattrapés" ont pris soin de bâillonner toutes les velléités de révolte avant de balancer de telle décision. Les FRCI sont en alerte maximale depuis le début du mois de juin 2012, prêtes à mater toute manifestation populaire Anti-Ouattara. Les responsables des centrales syndicales ont été formellement menacés après une convocation individuelle dans les locaux de la Police. En outre, les cassiques leaders de la FESCI, principal mouvement syndical des étudiants,  ont tous été virés. Vous avez dit dictature, eh bien la voilà en Live, et  c’est du "Made in Dramanistan". Mais en toute honnêteté, Ça frise la mort programmée du système scolaire ivoirien et universitaire. L’incompétence, la barbarie et la cruauté de l’imposteur Dramane ouattara s’affichent progressivement. on attend la suite avec grincements de dents.

16:19 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.