topblog Ivoire blogs

28/07/2012

Gbagbo mobilise ses milliers, Dramane mobilise ses dizaines

Il y avait match, hier jeudi 26 juillet 2012 devant l’Elysée à Paris. La rencontre entre le Président Français François Hollande et le "président commis-voyageur"Dramane, génocidaire, dictateur, Elysée de Côte d’Ivoire Dramane ouattara s’est déroulée dans une atmosphère très tendue.

L’Elysée a autorisé 2 manifestations opposées séparées de seulement 500m, l’une de l’autre. La vérité de la mobilisation devrait donc rejaillir pour que les autorités françaises prennent la vraie mesure de la mobilisation en terrain neutre, loin des intimidations et des brimades des FRCI. L’Elysée a donc intentionnellement autorisé les 2 manifestations et les a disposées face-à-face pour que la vérité soit connue de tous.

Le correspondant du quotidien ivoirien « Soir Info »,Philippe KOUHON présent sur les lieux, rapporte  « la présence d’une dizaine de partisans de l’actuel président ivoirien » face à « un millier de partisans de l’ancien Président Gbagbo ».

Ainsi donc, quoiqu’en prison le Président Gbagbo mobilise, arithmétiquement, 100 fois plus que Dramane Ouattara, le dictateur sanguinaire qui se maintient au pouvoir par la terreur et les tueries massives. « Y a rien en face ». Ce petit exercice a pu permettre aux autorités françaises de se rendre compte que Gbagbo est le vrai Président de Côte d’Ivoire. Les ivoiriens attendent donc que toutes les dispositions politiques soient prises pour que ce procès visiblement  politique aboutisse à la libération sans condition du Président Laurent Gbagbo.

00:11 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Commentaires

RAS. Rien à dire. La vérité finit toujours par dépasser le mensonge. Inéluctablement, le soleil se lèvera sur la Côte D'Ivoire et sur l'Afrique.

Écrit par : mambo | 28/07/2012

RAS. Rien à dire. La vérité finit toujours par dépasser le mensonge. Inéluctablement, le soleil se lèvera sur la Côte D'Ivoire et sur l'Afrique.

Écrit par : mambo | 28/07/2012

Les commentaires sont fermés.