topblog Ivoire blogs

20/07/2012

DUEKOUE : Les FRCI appuyées par des supplétifs dozo brûlent le camp des déplacés Wê, 7 morts

Depuis hier jeudi 19 juillet 2012, des habitants de la ville martyre de Duékoué faisaient état de vives tensions dans la cité. Les pauvres Wê qui ont fui les villages et campements pour se déporter en ville du fait des assassinats ciblés de ces derniers temps sont taxés de "miliciens de Gbagbo" par les partisans de Ouattara. Dans le but d’éliminer ce qu’ils considèrent comme une "menace", les FRCI appuyés par des supplétifs dozo du quartier côcôman ont mis le feu, ce vendredi 20 juillet 2012, au camp de déplacés de guerre de Duékoué. Le bilan est lourd : 7morts dont des hommes calcinés, selon des témoins. La ville de Duékoué abrite des casques bleus marocains de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) qui n’ont rien fait pour venir au secours des wê déplacés de guerre. Ces tueries s’apparentent à ce qui s’est déjà déroulé du 29 au 31 Mars 2011, où plus de 850 wê ont été sauvagement massacrés par l’armée tribale de Dramane Ouattara.

Notons que le dictateur sanguinaire Dramane Ouattara a lancé dans l’ouest ivoirien, depuis le 15 juin 2012, une opération dite "d’aseptisation et de nettoyage"DUEKOUE,Ouest Ivoirien selon les termes d’Amadou Soumahoro, Secrétaire Général du RDR, parti au pouvoir.  Des massacres de civils lors de cette opération ont déjà été rapportés par la presse.  

15:19 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.