topblog Ivoire blogs Envoyer ce blog à un ami

29/09/2014

La vidéo de Blé Goudé dans la cellule de la DST ivoirienne

Blé Goudé détenus à la DSTLe régime Ouattara avait parlé de montage lorsque les images de traitements inhumains infligés à Charles Blé Goudé et à ses codétenus dans les cellules de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) ont été publiées, en début d'année, sur Internet. Une vidéo interview du Président du Congrès Panafricain pour la Justice et l'Egalité des Peuples(COJEP), Charles Blé Goudé dans un cellule de la DST vient d'être encore publiée. Ci-après, la vidéo de Blé Goudé:

Charles Blé Goudé dans une cellule de la DST: 

14:19 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

26/09/2014

Dame GUEI Née GBEAO SOGBE, Belle-mère de Tohou Henri, est décédée à Kiriao près de Facobly

Tohou Henri, Belle-mère de Tohou Henri décédéeFACOBLY (Ouest ivoirien) : Décidemment 2014 est une année chargée de pénibles épreuves pour le couple TOHOU. Nos sources proches de la famille annoncent ce 26 septembre 2014 depuis Kiriao à 2km de FACOBLY, le décès de Dame GUEI Née GBEAO SOGBE, Belle-mère de Tohou Henri, Candidat aux présidentielles ivoiriennes de 2010.

En Janvier 2014, le régime Ouattara affligeait déjà une humiliation à Tohou Henri en le jetant en prison à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan suite à une banale affaire politisée à dessin pour faire payer à l’ex-candidat Tohou Henri, son soutien au Candidat Gbagbo au 2ème tour des présidentielles. A peine se remet-il de son bref et éprouvant séjour carcéral que la mort emporte sa belle-mère.

 

Nous exprimons, par ces quelques mots, toutes nos condoléances au Couple TOHOU, à la famille restreinte et élargie au sens africain du terme. 

17:11 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Le Lt Yapo, Officier de Police du 15è Arrondissement d’Abobo, enlevé et torturé depuis 8jours à la DST

Lt Yapo enlevé, Koné Zakaria, FRCI, AkouédoBientôt quatre (04) années que dure la forfaiture de Ouattara à la tête de la Côte d’Ivoire, il continue de prospérer dans les pratiques dignes du nazisme hitlérien.

Selon nos informations, le Lieutenant Yapo, Officier de Police en service au 15ème arrondissement d’Abobo, a été enlevé par le tristement célèbre Koné Zacharia, Chef de Guerre proOuattara. Koné Zakaria accuserait le Lt Yapo d’être « le cerveau » de l’attaque de la caserne d’Akouédo dans la nuit du 17 au 18 septembre 2014, alors que la presse n’a cessé de révéler que ce sont les combattants proWatao qui ont attaqué le camp d’Akouédo, dans le but de libérer d’autres éléments proWatao emprisonnés par Koné Zakaria dans ladite caserne.

Toujours selon les mêmes sources, le Lt YAPO a été livré par Zakaria à la DST où l’officier de police est torturé depuis 8 jours. C’est devenu une habitude depuis l’installation de Ouattara au pouvoir dans les conditions qu’on sait. Lorsque Ouattara est en ballottage dans l’opinion, comme le cas des manifestions contre sa candidature unique, il organise des attaques des positions de FRCI pour, ensuite, procéder à des arrestations et emprisonnement de civils et d’éléments ex-FDS. L’objectif de Ouattara étant d’installer une atmosphère de terreur pour éteindre toute envie de révolte généralisée des populations ivoiriennes.

 

Pour l’heure, la famille du Lt Yapo est inquiète quand on sait le traitement que Ouattara et ses geôliers affligent aux détenus. LIBEREZ LE LT YAPO !

13:47 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |

25/09/2014

Le procureur Adou annonce la rentrée judiciaire. Les détenus politiques suspendent la grève de faim

Adou Richard Christophe, Procureur de la république de Côte d'Ivoire, Détenus politiques, Prisonniers politiquesABIDJAN : Accompagnés de plusieurs juges, le Procureur de la République Adou Richard Christophe s’est rendu à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA), le 24 septembre 2014 au 3ème jour de la grève de faim déclenchée par les détenus politiques. Le procureur et sa délégation ont pu voir la détermination des détenus politiques à réclamer qu’on les juge ou qu’on les libère, puisse que la grève de la faim a entraîné l’évacuation d’urgence à l’infirmerie d’une trentaine de prisonniers politiques proGbagbo.

 

Selon nos sources, le Procureur de la République Adou Richard Christophe aurait annoncé la rentrée judiciaire pour très bientôt, à l’issue de cette visite à la MACA. Cette annonce a amené les détenus politiques à suspendre leur grève de la faim ce 25 septembre 2014, pour la réenclencher probablement en octobre 2014 si le régime Ouattara continue de prolonger leur détention dite préventive qui excède trois (03) années pour certains.

20:34 Écrit par Alain Doh Bi | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |